Accueil

Conseil conjugal et familial

Accompagnement autour
de la naissance


Revécu et jeux de naissance

Activités collectives

Gaëlle Chapoix

Quelques ressources

 

Accompagnement autour de la naissance

 

L'arrivée d'un enfant, un premier, un second, un troisième..., constitue un moment unique de la vie, un événement source de transformation.

Dans une société en accélération, les 9 mois de grossesse et les premiers qui suivent la naissance nous invitent à passer à un autre rythme, celui du corps enceint, celui du devenir mère, devenir père, celui du bébé, celui d'une nouvelle famille...
C'est pourquoi il peut être bon de s'offrir un temps et un espace pour se poser et accueillir les changements, les boulversements, sensations et émotions, aller à la rencontre de soi, de son bébé, de son partenaire, vers de nouveaux repères... et se préparer à l'accouchement aussi.

Le temps de se poser, déposer, clarifier

Vous venez d'apprendre que vous attendez un bébé. Les émotions vous tournent la tête ? 1000 questions vous viennent à l'esprit : serais-je à la hauteur, comment me préparer à la naissance, où accoucher... ? Les conseils des amis ou de la famille vous étourdissent... ?
Tout au long de la grossesse et des mois qui suivent la naissance, de nouvelles questions apparaissent, des doutes, et parfois aussi des peurs ou des angoisses.
Spirale de vie c'est d'abord un lieu pour vous poser et prendre le temps de déposer ce qui fourmille en vous, afin d'y voir plus clair et de tracer le chemin qui vous convient.

La préparation affective à la naissance,
inspirée de l'haptonomie



Aller à la rencontre de votre bébé bien avant sa naissance adoption,

Par le toucher affectif, tisser avec lui une relation unique dès les premiers mois de la grossesse,
Prendre du plaisir à communiquer avec lui,
Lui apporter par votre présence un sentiment profond de sécurité, d'amour parental et de confiance.

Permettre au partenaire de trouver sa place
très tôt dans cette expérience où le couple devient famille, où la famille s'agrandit,
faciliter le lien avec le bébé et sa compagne.

Se préparer à la naissance,
s'informer sur les multiples possibles (lieu de naissance, type d'accompagnement, gestes médicaux courants en maternité, ...);
prendre le temps d'exprimer ses appréhensions, ses peurs, de nommer ses rêves et souhaits, de les clarifier en couple et d'éventuellement les mettre par écrit pour faciliter la communication avec le personnel soignant;
aborder autrement la douleur, et l'intensité des contractions, grâce au toucher affectif, à des informations sur les processus physiologiques, ainsi qu'à des outils de relaxation et de visualisation (inspirés de la sophrologie et du yoga);
découvrir les positions qui facilitent le travail et la naissance, les différentes manières de pousser;
se sentir compétent-e-s pour mettre son bébé au monde, en l'accompagnant et en le guidant à travers ce passage...

Et aussi ...
développer sa capacité à soulager divers maux de grossesse,
et ainsi, à travers ce chemin, se préparer à devenir parent et couple de parents tout en prenant soin de sa relation conjugale.

En pratique :
La préparation comporte 5 à 12 séances.
La première séance de préparation affective à la naissance peut avoir lieu dès 12 semaines de grossesse.
Une première rencontre de clarification et d'information peut être prévue dès le début de la grossesse.
L'accompagnement à l'accouchement est envisageable, si vous le souhaitez, en fonction du lieu de naissance.
Si vous êtes mère en solo, des séances adaptées sont possibles.

La préparation affective à la naissance se base sur le développement d'une capacité qu'a en lui chaque être humain : aller à la rencontre de l'autre en lui offrant une présence et un toucher affectifs.
Par la relation et la communication qu'il peut ainsi vivre avec ses parents in utero, le bébé se voit très tôt confirmer son sentiment d'existence. Il peut déjà se sentir écouté, entouré, aimé et respecté, ce qui est favorable à sa sécurité intérieure. Quelque soit le déroulement de sa naissance, il pourra être encouragé et accompagné affectivement dans cette étape de vie.

L'éveil psychomoteur

Dans le même esprit que la préparation affective à la naissance, cette approche vous permettra de découvrir comment accompagner votre bébé dans son développement psychomoteur afin de favoriser chez lui un sentiment de compétence et de sécurité intérieure.
Cela passe par l'observation, l'émerveillement, la mise en mots de ce qu'il vit, l'accueil de ses émotions, l'aménagement de son environnement, de simples gestes, de petits jeux...
Ces séances offrent aussi un espace pour déposer doutes, difficultés ou questionnements dans votre nouvelle fonction de parent, dans la rencontre avec l'enfant, dans cette relation à construire, qui ne coule pas toujours de source.

En pratique : séance toutes les 4 à 6 semaines de la naissance à la marche, ou à la demande ; différents éléments d'éveil psychomoteur sont également abordés dans le cadre des séances de massage bébé.

Le massage bébé

Le massage constitue une voie possible pour développer le lien affectif et la communication avec votre bébé.
Il favorise une détente profonde, l'endormissement et un sommeil de qualité.
Il contribue à un développement psychomoteur harmonieux, par la prise de conscience et la stimulation du corps.
Il aide aussi à la maturation des différents systèmes vitaux, nerveux, respiratoire, digestif, immunitaire...
Des gestes simples permettent de soulager les petits maux tels que les coliques ou les nez encombrés.
Masser son enfant amène également de la détente et du bien-être au parent masseur.
Le massage s'adapte au développement de l'enfant. Il sera bienfaisant au retour de l'école maternelle comme en période d'examens des ados. Il peut ainsi devenir un des ingrédients du quotidien familial, pour des petits moments de détente partagés.
Installé dans la durée, il aide l'enfant à adopter des attitudes sereines et confiantes face aux difficultés de la vie.

En pratique : 3 à 4 séances pour l'apprentissage des bases du massage bébé ; séances supplémentaires pour adaptation au développement de l'enfant, à la demande.

Les ajustements de la vie du couple

A l'arrivée d'un premier enfant, le couple conjugal devient aussi couple parental.

Comment s'y prendre pour que l'un n'efface pas l'autre ?
Dès la grossesse, le partenaire se sent parfois exclus de la situation fusionnelle de sa femme et de son enfant à naître, ou la future mère oubliée en tant que femme...
Comment se rencontrer en tant que parent, avec chacun son « sac-à-dos » familial, ses croyances, ses valeurs, ses repères éducatifs ?
Chaque naissance bouscule et implique des réaménagements, des espaces, des relations...
Chacun se découvre parent de cet enfant-là (avec sa personnalité, son sexe, sa rang dans la fratrie...), et découvre son conjoint en tant que parent.

Ainsi, parfois, il peut être utile de se donner un temps et un lieu pour déposer et partager les questions et les émotions, clarifier les éventuelles tensions et résonances, et se construire de nouveaux repères.

En pratique : les consultations peuvent avoir lieu en couple et également en individuel.

Les séances de "Parole au bébé"

Formée à la "Parole au bébé" avec Brigitte Denis, je vous propose de découvrir cette approche qui vous invite à aller à la rencontre de votre enfant autrement.
Grâce au dialogue et au test musculaire issu de la kinésiologie, la Parole au bébé permet de mettre des mots sur le vécu et les besoins de l'enfant avant qu'il ne sache les exprimer.
Pour décoder des pleurs ou autres signes ou simplement donner la parole libre à votre bébé, cette approche implique votre participation active car, en tant que parents, c'est vous qui connaissez le mieux votre enfant.
Elle permet d'ouvrir des pistes pour approfondir le lien et la communication entre vous et lui.

Complémentaire à la communication connectée (développée par Hélène Guérin et Frédéric Laloux) qui permet aux parents de développer une communication profonde avec leur enfant au quotidien, la Parole au bébé offre un cadre et une pratique professionnels aux parents qui ne souhaitent pas pratiquer la communication connectée ou pour aborder des questions plus complexes ou plus sensibles qu'il peut être difficile d'explorer sans l'aide d'un tiers.

Cette approche peut également :
- aider un enfant plus grand à clarifier son ressenti, une peur ou des crises de colère inexpliquées par exemple.
- être utile pour clarifier les inquiétudes ou autres ressentis difficiles à nommer des (futurs) parents ;
c'est pourquoi elle peut aussi être pratiquée pour eux, seul-e ou en couple, pendant la grossesse ou même avant lorsqu'il y a désir d'enfant (par exemple après une fausse couche ou simplement en cas d'appréhension à l'idée d'être enceinte ou de devenir mère ou en cas de crainte de ne pas arriver à être enceinte...).
- faciliter la communication et l'écoute des personnes qui n'ont pas ou peu accès au langage, comme les personnes présentant un handicap physique ou mental, enfants, adultes, personnes âgées...

En pratique :
Pour qui ? dès la grossesse ou même le désir d'enfant, pour l'enfant et/ou le(s) (futur-s) parent(s) ;
et pour toute personne ayant peu ou pas accès au langage.
Quand ? Sur rendez-vous
Où ? à Court-St-Etienne, à la Maison de naissance de Namur, à domicile (si déplacement difficile)
Ces séances ne remplacent cependant pas une consultation médicale en cas de difficulté.